Archives par mot-clé : eleonore lluna

Week end « Copain des bois » en région parisienne les 19 et 20 mai 2018

Parce que définitivement tous les stages ne se ressemblent pas… celui du week end dernier était l’occasion de découvrir un partenaire Chilowé qui promet une découverte de la nature et de la « micro aventure » de façon accessible à tous: en clair, un stage copains des bois de découverte des techniques de survie dans une ambiance cool et détendue!

stage copain des bois chilowé découverte survie région parisiennedémarrer un feu au firesteel allume feu naturel bouleau technique de survie stage de survie paris

Une belle équipe de 10 aventuriers en herbe motivés et armés de leur bonne humeur, une météo estivale, et c’est parti pour 2 jours dans les bois. premiers secours fabrication d'atelle entorse fracture douleur technique de survie paris stage de survie
Je pense que le thème de ce week end s’est imposé de lui même et c’était l’échange culturel: après avoir parlé de bois et de visite de fort, d’aircroft, de firestick, et après avoir (rapidement) envisagé de démarrer un feu d’affection (ça réchauffe mais aucun risque de démarrer un feu de forêt!), nous avons découvert comment purifier de l’eau, que boire son pipi n’était pas l’idée du siècle, que d’attraper une tortue de floride dans un étang nécessitait une vraie technique d’approche, et que non, le kit de bobologie ne permettait pas d’assouvir les besoins en brunch du dimanche matin pour les bobo…technique de survie pose de piège collet sous tension collet improvisé technique de survie paris région parisienne time on target

Un point commun évident: ici les tiques sont aussi voraces qu’en Franche Comté.feu de camp soirée scout région parisienne stage de survie paris

Une chose est sure, l’envie de switcher vers un stage de survie plus avancé est là, ou peut être un stage cueillette sauvage, et nature et découvertes va booster ses ventes de firesteel dans les jours à venir. On se tiendra au courant de nos macro aventures à venir !! Je vous ai promis des news, vous aurez des détails 😉

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux:

Stage de survie Niveau 1 des 14 et 15 Avril 2018

Un beau petit groupe de 8 stagiaires motivés se sont donnés rendez vous à Charbonnières les Sapins ce samedi pour 24h de découverte des techniques de survie.

batonnage utilisation couteau en survie stage de survie doubs franche comté monitrice de survie eleonore

Après un rapide tour de présentation et la vérification de l’équipement c’est parti!
On commence par ajuster et (ré)apprendre à porter son sac, puis l’utilisation de la boussole, la lecture de carte et du terrain,  avant de poursuivre avec l’eau, le feu, les 1ers secours, le montage d’abri, apprendre à se protéger du froid…
Comme en survie, il faut savoir être opportuniste, un beau tapis d’ail des ours nous a permis d’améliorer l’ordinaire (et de mettre l’eau à la bouche des stagiaires avec nos stages journée sur les plantes sauvages comestibles).

préparation bivouac camp survie stage de survie besançon doubs franche comté nord est moniteur de survie tarp abri feu

Le camp est monté avant la tombée de la nuit et tout le monde s’affaire à la préparation du feu pour le soir.  La veillée c’est aussi le moment d’apprendre à mieux se connaitre, de partager nos petites aventures et nos histoires, de rigoler tous ensemble! Christophe et Romain planifient déjà leurs futurs bivouacs, Noé envisage de sortir « le vieux » (son père, Damien qui l’accompagne), Fabio et Francisco commentent la gastronomie au feu de camps à la française, Dominique et Jean échangent sur l’équipement.

stage de survie veillée du soir repas convivialité ambiance

Après une nuit sous quelques gouttes, il est temps de replier le camp. On repart tranquillement en vérifiant les acquis de la veille, la prise d’azimut est maitrisée.
Le temps du débrief et déjà quelques envies de stages niveau 2, stages cueillette sauvage, de partage en famille et surtout, de mise en pratique sur le terrain. Moi j’ai surtout hâte d’avoir vos retours d’expérience et de vous retrouver sur de futurs stages, alors merci à tous pour ces moments de partage et au 2ème Francisco d’être venu m’assister!!

Eléonore

Suivez nous sur les réseaux sociaux:

Damien Et Eléonore dans un article du Parisien

Le parisien parle de l’émission « Wild la course de survie » qui passe sur M6.
Damien LECOUVEY y était consultant survie et dévoile une partie des secrets pour être sélectionné en tant qu’expert de la survie candidat pour l’émission.
Eléonore CORROY, candidate experte en survie, évoque sa rencontre avec un jaguar dans la jungle amazonienne… Le reste sera à suivre sur vos écrans!

Pour lire l’article, qui décrit les dessous de l’émission, c’est par ici: Le parisien

Suivez nous sur les réseaux sociaux:

Stage privé de 3 jours 7-8-9 Mars 2018 en Côte d’or

C’est sur 3 jours que c’est déroulé ce stage en très petit comité puisqu’il s’agissait d’une stage semi privé (avec 2 stagiaires seulement). Des stagiaires qui souhaitaient un programme sur mesure et un moniteur rien qu’à eux (enfin une monitrice en l’occurrence puisqu’il s’agissait d’Eléonore).

David, infirmier dans le 21, souhaitait apprendre des techniques pour être autonome lors de ses sorties en pleine nature, et Nicolas, résidant en Suisse et préparant une expédition de 2 ans autour du monde avait besoin d’acquérir quelques bases pour assurer sa sécurité et celle de son binôme en cas d’imprévus ou d’avarie matérielle.

La première journée, Claire, journaliste pour LCI, est également venue réaliser un reportage et partager le début de ce stage particulier.

journaliste LCI reportage stage de survie time on target wild M6 la course de survie voyage autour du monde préparation expédition aventure aventurier

Après une présentation de la petite équipe et surtout sur leurs ultimes attentes, un bon check up du matériel de chacun, et surtout, distribution de matériel peu courant sur un stage de survie: duct tape, préservatif (?!), ficelle, sachets ziplock, une ration 24h chacun pour les 3 jours… L’objectif annoncé est clairement d’apprendre à s’adapter avec du matériel que l’on peut trouver partout sur le globe.

utilisation couteau faire un feu sous la pluie condition dégradée froid

La première journée sera dédiée aux bases: la régulation thermique, apprendre à monter son abri, utiliser un tarp, une couverture de survie lourde, l’eau, où et comment la trouver et la rendre potable, les base de la lecture de carte. Le tout avec un éclairage assez inédit par rapport à ce qui est proposé habituellement puisqu’il s’agit non seulement de vie en pleine nature et de prévention, mais également d’adaptation avec ce qu’on peut être amené à trouver dans les villes ou certains villages autour du globe.

Nuit très fraiche et humide sous tarp.

La seconde journée permettra de voir quelques techniques: brancardage, franchissement avec la fabrication d’une échelle, beaucoup d’échanges sur la préparation des kits et le matériel, les premiers secours, et de reprendre les modules abordés la première journée, en version alternative naturelle au matériel: retrouver le nord sans boussole, fabriquer du cordage… Et puisque Damien n’est pas là, on lui fait honneur en révisant quelques noeuds!

fabrication d'une échelle de corde franchissement noeud de galere facile

Seconde nuit en abri collectif autour d’un tout petit feu (sisi on fait aussi des petits feux chez ToT), avec soirée cuisine au feu de camps: bouillon et réalisation de chapatis. Le chamois local a du trouver le voisinage sympa puisqu’il est venu passer la nuit juste derrière notre campement.

cuisine sauvage feu de camp cuisine scout chapatis chapati

Troisième et ultime journée qui sera l’occasion d’aborder les derniers modules, et surtout, des mises en situation (l’oscar du meilleur blessé revient à Eléonore et sa branche dans le bras!). Bilan: abris, feu, premiers secours, sont maitrisés, même avec quelques imprévus.

abri collectif stage survie stage de survie conditions dégradées feu de camps bivouac bushcraft

Retour au parking le temps d’un dernier débrief et le stage est déjà fini. 3 jours qui auront passés à une vitesse folle… Et pour moi, hate d’avoir le retour en situation de ces 2 stagiaires assidus et motivés!!

Vous pouvez suivre les aventures de Nicolas, le marcheur autour du monde, par ici : Marcheurs du monde

Et si vous souhaitez des informations pour un stage privé, en individuel ou en petit groupe, pensez à nous contacter

Suivez nous sur les réseaux sociaux:

Stage de niveau 1 dans le Doubs des 24 et 25 février

Le week end des 24 et 25 février 2018 c’est déroulé le premier stage sur notre terrain de Charbonnières les sapins dans le Doubs, à 20 min de Besançon, avec un bon groupe de 9 stagiaires motivés!

stage de survie démarrager feu démarrer un feu technique de survie wild la course de survie M6

Ce stage de 24h fut l’occasion pour tous d’apprendre les bases de la survie de façon accessible et pragmatique:

  • Démarrer un feu
  • Batonner
  • Trouver de l’eau, la rendre potable
  • Bases d’orientation / navigation
  • Monter son tarp pour le soir
  • Premiers secours en milieu éloigné

Les conditions météo exceptionnellement froides ont également permis de mettre l’accent sur les différentes façons de conserver sa chaleur, de s’isoler du froid, et de produire de la chaleur. Nous avons entre autre abordé un bon nombre d’astuces autour du sac de couchage, et pour les plus frileux, après la fabrication d’une bouillotte, nous avons pu aller nous glisser dans notre duvet.
Les -8°C nocturnes annoncés ont poussés certains stagiaires à terminer leur nuit autour du feu, vaillamment entretenu par Rémi.

Le dimanche matin et le retour vers le parking ont été l’occasion d’une petite mise en situation sur une situation de survie potentielle.premiers secours remis camus eleonore corroy lluna wild la course de survie M6 syage de survie, pansement compressif pansement israelien urgences

Après ce week-end de mise en jambe en conditions relativement confortables, certains ont clairement envie de poursuivre  en conditions plus dégradées avec un niveau 2. Et ceux qui ne se sentent pas tout à fait prêts pour le niveau 2 viendront probablement sur le stage d’avril sur la cueillette sauvage.
Un gros regret… 24h de stage, ça a un goût de « pas assez ». Promis, pour les prochaines dates à fixer, nous partirons sur des formats 2jours ou plus!!

Suivez nous sur les réseaux sociaux:

Stage de survie de Niveau 2 des 2-3-4 Février

Survivre à 3 jours en forêt en plein hiver avec comme seul matériel 1 tasse et un couteau, tel est le pari de notre stage de niveau 2.

Lors de ce stage encadré par Eléonore, Damien et Rémi, 9 courageux stagiaires sont venus mettre en pratique les techniques abordées au niveau 1, mais cette fois ci sans équipement! Le but c’est d’apprendre à s’adapter en utilisant les ressources naturelles pour créer des alternatives au matériel, et de s’alimenter et s’hydrater en autonomie totale… pas évident en début février.

matériel de survie équipement stage niveau 2, tasse et couteau de survie préparation expédition

Après une marche de nuit soutenue mettant en évidence toutes les difficultés de l’orientation nocturne nécessaire à certains biotopes, nous sommes arrivés à notre première zone de bivouac. La nuit fut brève compte tenu de la neige tombant par intermittence et des conditions très fraiches… dormir sans duvet et sans tarp ne s’improvise pas.

stage survie niveau 2 avancé préparation tour du monde préparer randonnée hiver survivre neige devenir moniteur de survie

La deuxième journée fut l’occasion de nous réapprovisionner en eau, de trouver le peu de nourriture disponible à cette saison, et de revoir les techniques déjà abordées en niveau 1: se protéger du froid, les premiers secours sans matériel, filtrer de l’eau, démarrer un feu, retrouver le nord sans boussole, fabrication de certains pièges…

franchissement escalade survie fabrication échelle de corde BPJEPS stagiaire retex stage survie
Les magnifiques falaises calcaires furent l’occasion pour tous de s’essayer à quelques techniques de franchissement en mode « dégradé » , assuré par Damien: fabrication d’une échelle de corde, tyrolienne de franchissement pour traverser un cours d’eau, rappel des noeuds les plus utilisés en franchissement.

damien lecouvey franchissement échelle de corde stage de survie avec stagiaire sécurité assuré

La journée avançant nous préparons tous notre camps: par trinôme, fabrication de réflecteur et matelas de mousse, avec un bon feu à l’intérieur. La fatigue et la faim se font ressentir. La soirée sera l’occasion de débats culinaires (quand on a faim…), de deal de chatons (… de noisetier!), de partage d’expérience et de récits d’aventures. La nuit sera froide: -5°C, neige et pluie en alternance, les feux sont entretenus toute la nuit dans les abris de groupe.

abri de groupe survie bushcraft sans matériel survivre avec un couteau dépassement de soi

La dernière journée sera l’occasion d’aborder les derniers modules avant un débrief autour d’un buffet improvisé bien mérité.

démarrer un feu au firesteel conditions de survie démarrer feu sans matériel sous la pluie

Pari tenu pour nos 9 stagiaires qui ont survécu avec un mental d’acier et une bonne humeur à toute épreuve!! Un réel plaisir de partager ces quelques jours en votre compagnie. Vous pouvez être fiers de vous, parce qu’avec 40km dans les jambes, du dénivelé, très peu à manger, des températures difficiles et des nuits courtes, vous avez gardé le moral et l’envie jusqu’au bout, alors un très grand BRAVO à tous!

eleonore wild rémi camu aventurier premiers secours modules survie donner cours survie milieu éloigné

Et comme ceux qui en parlent le mieux ce sont les principaux intéressés, voilà quelques extraits de leurs avis:

Sylvain:
« Voilà ce que j’ai dis à mes élèves aujourd’hui :
J’ai eu ce week-end, l’immense honneur de rencontrer des aventuriers, des Hommes, (dont Eléonore fait parti bien sûr, j’ai mis une majuscule) exceptionnels, abordables, simples et plein d’humour. Experts dans leur domaine. Et remarquable par les valeurs qu’ils transmettent.
Ps : Vous faites parti des gens que l’on nomme des « Mentors », inspirants motivants et avec qui l’on voudrait passer tout son temps. J’ai passé un week-end inoubliable, de solidarité, de partage, d’entraide, de tolérance, d’apprentissage.
Je n’ai qu’un seul regret, c’est que ce n’ait duré qu’un week-end.  Merci. »

Matthias P.:
« enchanté par l’expérience du stage de niveau 1 je n’ai pas hésité dès l’annonce du stage de niveau 2, surtout en pleine période hivernale ! J’ai pu mesurer ma résistance mentale et physique face aux nuits glacées sans duvet, ni tente et sans nourriture. Mais encore une fois, les conseils et techniques de l’équipe (comme la construction de réflecteurs de chaleur) permettent de gérer au mieux les conditions. Je me sens désormais prêt à partir seul à l’aventure ! »
Matthias B:
« Un super week-end à refaire, les formateurs sont au top, très humbles et très pédagogues, se sont vraiment des personnes passionnantes qui ont un vécu impressionnant et qui vous apprendrons plus encore que ce que vous pouvez espérer, je recommande vivement time on target pour de supers moments, même si se n’est pas facile du tout on ne regrette pas au final !! Des personnes en or qui méritent d’être connus !!! Merci à tous sincèrement »
Suivez nous sur les réseaux sociaux: