Expédition sur une île déserte

Time on Target vous accompagne au bout du monde, dans un archipel préservé du tourisme, sur une île vierge de toute présence humaine au coeur de l’Indonésie. Vous recevrez une formation de survie sur l’île avant d’être  maitre de vos décisions et de l’organisation de votre survie sur l’île.

Vivez l’aventure d’un naufragé durant une semaine d’immersion sur une île TOTALEMENT déserte.
Apprenez les fondamentaux de la survie adaptés à ce milieu si spécifique et vivez l’expérience d’une vie.

Imaginez un rocher recouvert d’une jungle dense émergeant d’une mer turquoise, bordé par 2 plages de sable blanc, des zones de mangrove, un récif corallien riche de poissons clown, poissons perroquets, blue starfish et autres habitants. Voilà le cadre dans lequel vous évoluerez durant une semaine. Imaginez vous dans « the island » sur M6 et écrivez votre propre scénario.

Nous avons décidé de participer à la préservation de cet archipel en reversant 1% de nos bénéfices à la fondation locale de préservation de l’environnement.

stage the island M6 ile déserte naufragé robinson expédition
Votre speedboat vient de vous déposer sur l’île…

Résumé de l’expédition
Phase de formation
Les Cinq éléments de la survie
Quelles sont les compétences que vous allez acquérir?
Phase d’immersion
Matériel à prévoir
Conseils généraux
Administratif
Santé
Tarifs

Résumé de l’expédition

Nos expéditions se font en groupe à partir de 4 personnes pour un maximum de 12 personnes et sont encadrées par 1 à 3 moniteurs de survie.
Les compétences des membres de l’équipe qui vous accompagnent sont complémentaires et vous garantissent des apprentissages riches et variés.
Sur ce premier séjour en Novembre 2018 vous serez encadré par Eléonore, monitrice de survie, infirmière, formatrice en premiers secours, et accompagnatrice de randonnée de proximité et d’orientation et Gregory maitre nageur sauveteur, secouriste et éducateur sportif (groupe à partir de 6 personnes).

Vous pouvez également privatiser l’île pour votre groupe à partir de 4 personnes, contactez nous avec vos dates pour un devis sur mesure.

Cette expérience se déroule sur 9 jours.
Nous travaillons en collaboration avec l’agence de voyage point-voyage pour vous proposer un pack tout compris au départ de Paris.

J1 : Départ de Paris, vol international Paris – Singapour
Nous avons choisi en priorité les compagnies Singapour Airlines et Qatar Airways pour leur confort de vol et leur qualité de service à bord. Un vol qui se passe dans de bonnes conditions, c’est la garantie que vous arriviez frais et disposé à profiter de votre expérience dès les premières heures sur place.
Pour le séjour de Novembre 2018, vous partirez avec Qatar Airways pour un vol avec 3h d’escale à Doha, la capitale du Qatar.

stage de survie techniques naufragé sur une ile deserte
Halte dans une mangrove avec notre speedboat privé

J2 : Arrivée à Singapour, la journée sera dédiée aux transferts pour arriver sur l’île en fin de journée.
En fonction des conditions climatiques, un premier ferry nous emmènera jusqu’à un petit aérodrome pour un vol intérieur d’une heure avant d’accéder à notre speedboat privé qui nous déposera sur l’île déserte.
Nous ferons une halte d’une heure environ dans la seule ville à proximité, à un peu plus de 2h de l’île. Nous ne donnons pas la destination précise pour laisser une part de surprise à cette expérience.

A notre arrivée sur l’île, nous irons monter les hamacs dans la jungle et passerons une première soirée sur la plage autour d’un repas à base de fruits que nous aurons acheté à la ville.

dragon de komodo jungle stage de survie jungle stage survie ultime the island M6
Votre hamac est posé dans la jungle pour la 1ère nuit en solitaire pour profiter de l’ambiance unique de ce biotope

J3-J4-J5-J6-J7  Vos deux premiers jours sur l’île se concentreront sur l’apprentissage , vous mangerez bien et dormirez confortablement dans les hamacs d’expédition pour bien assimiler l’ensemble des compétences et notions de sécurité. Ensuite, une fois les bases acquises, vous êtes en autonomie (les moniteurs restent présents et disponibles pour tout conseil), vivez maintenant votre aventure, appliquez vos nouvelles compétences et survivez avec un équipement (très) limité. De l’équipement pourra vous être mis à disposition si besoin. Ce sera au groupe d’organiser sa survie : montage du camp, exploration de l’ile, cueillette, pêche, fabrication de pièges.

Le midi du J7 sera l’occasion d’un repas un peu amélioré avant une extraction par le speedboat en tout début d’après midi.

En fonction des envies du groupe et du timing, nous pourrons nous arrêter sur une île voisine pour une baignade dans une cascade d’eau douce.

the island stage de survie ile desert jungle tropicale
Baignade dans la cascade d’eau douce de l’ile voisine

Nous regagnons la ville pour une soirée libre et une nuit à l’hôtel local (chambre à 2 lits, douches chaudes dans les chambres). Le dîner n’est pas compris dans le prix, le plus grand restaurant de la ville revient à environ 15€ par personne et les petits bar proposent des plats à partir de 6€/personne.

Phase de formation

Pendant les premiers jours de l’expédition, vous serez toujours naufragé sur une île déserte isolée, mais avec votre chef d’expédition. Les apprentissages se concentreront sur les 5 éléments clés de la survie. Tout au long de cette phase, vous serez en autonomie, dormirez dans des hamacs d’expédition et devrez trouver votre nourriture sur l’île, tout en étant guidé par Eléonore et Gregory. L’idée étant que tout au long de la phase d’apprentissage, nous nous assurons que vous êtes suffisamment nourri et reposé pour être dans les meilleures conditions pour intégrer vos nouvelles compétences. Chaque matin, nous consacrons quelques heures au développement des compétences et à la théorie, puis nous passons les après-midi à pêcher, explorer, aller à la rencontre des varans de Komodo, des rapaces ou simplement à nous détendre dans ce cadre idyllique.

Vue du sommet de l’île

Les cinq éléments de la survie

Eau – Collectée par une variété de techniques. L’eau est votre première et plus grande priorité. L’île n’offre AUCUNE source d’eau douce naturelle et par des températures pouvant atteindre les 40°C en journée, l’hydratation est une nécessité immédiate.

Feu – Apprenez à maîtriser le feu en utilisant diverses techniques, du firesteel à la friction, en passant par la loupe solaire ou la percussion. Vous aurez certainement l’occasion de faire un feu en condition sèche… ou très humide !

NourritureDévelopper une variété de techniques de pêche, comment ouvrir des noix de coco et identifier la faune et la flore locales. Nous ferons appel à votre imagination pour varier les recettes lors de la préparation des repas.

AbrisMême dans les zones tropicales, s’abriter des éléments extérieurs reste votre priorité avec l’eau. En zone tropicale, nous pouvons subir de violents orages, des pluies abondantes ou une chaleur écrasante. De plus, monter un campement est un élément de confort moral majeur et rassurant, ce qui change le point de vue sur une situation de survie.

Psychologie – Comprendre et entretenir l’état d’esprit qui fait toute la différence dans l’isolement insulaire et permet de prendre du recul sur une situation qui peut être vécue comme difficile.

peche technique de survie piege à poissons eau de mer the island
Grillade de poissons fraichement pechés

Quelles sont les compétences que vous apprendrez durant la phase de formation.

  • Piègeage
  • Hygiène
  • Choisir et prendre soin de son équipement : vous partirez avec une base d’équipement « de sécurité » qui restera dans votre sac, sauf cas de force majeur. Et vous devrez être autonome durant la semaine avec le « kit de survie » que vous aurez confectionné avant votre départ. Ce kit sera votre assurance vie, et avant le départ vous serez en lien avec Eléonore pour vous aider à le concevoir.
  • Premiers secours : techniques pour attirer l’attention, se rendre visible, éléments de sécurité et de premiers secours. Les urgences potentielles en zone équatoriale et évaluation des risques. Utilisation du téléphone sat
  • Evolution dans l’eau : plongée, natation.
  • Fabrication d’un radeau improvisé pour permettre la peche à distance de la plage
  • Comment fabriquer des cordages à partir de fibres naturelles.
  • Abris: techniques de construction.
  • Eau: physiologie, collecte et rendre potable. Du piège à eau à l’eau de pluie, de l’ébullition à la méthode SODIS.
  • Faire du feu
  • Identification de la flore et de la faune pour la nourriture, repérer et suivre des traces. Identification d’un nombre limité de plantes.
  • Techniques de pêche: Fabrication et utilisation de pièges, lignes de fond, peche.
  • Préparation et cuisson du poisson, crustacés, lézards…
  • Noix de coco: ouverture et utilisations diverses.
the island paysage sauvage ile déserte stage de survie bushcraft
coucher de soleil depuis l’une des 2 plage

Phase immersion

Une fois que vous avez reçu votre formation, vous êtes seuls. Vous êtes en autonomie avec seulement une machette, un couteau, du matériel de pêche de base, un medikit et kit de survie et une radio. Il est temps de mettre en pratique les compétences que vous avez acquises. C’est un véritable défi : quand était la dernière fois que vous ne saviez pas d’où venait votre prochain repas? Il s’agit d’une expérience physique et psychologique unique. Pour ceux qui souhaitent un isolement encore plus grand, pensez à nous contacter pour privatiser l’île pour votre groupe.

Les moniteurs restent présents sur place pour lever le moindre doute ou vous accompagner si vous le jugez nécessaire. Notre rôle est également de veiller à la préservation de l’île : pas de chasse intempestive, pas de d’empreinte irréversible sur l’île, et avant notre départ, nous tacherons d’éliminer un maximum de déchets (qui sont charriés par la mer sur les plages).

se nourrir sur une île déserte, coco, technique de survie, alimentation
La noix de coco et ses utilisations multiples: ici on mange le germe de coco

Equipement à prévoir: Ce que vous devez apporter pour l’expédition

  •  Eclairage : Idéalement avec un réglage rouge pour préserver la vision nocturne ainsi que des batteries de rechange. Une lampe frontale par exemple.
  • Anti-moustique: zone tropicale. La zone est indemne de palu mais les puces des sables vous harcèleront.
  • Crème solaire: Indice 50, résistant à l’eau. Pensez à une chemise à manche longue pour filtrer les UV en plus. Prévoyez en un flacon neuf et plein, c’est une obligation de sécurité.
  • Doublure de sac de couchage/Sac à viande / Drap de soie: Légère et fine. Je prends soit un liner en polaire fine, soit un sur-sac de survie étanche de chez SOL (Bivy SOL que vous pouvez trouver chez Azimut-Nature). Compact et léger, et surtout étanche, c’est appréciable sous ces latitudes.
  • Serviette: microfibre ou petite serviette éponge.
  • Chapeau: larges bords idéalement mais une casquette fonctionnera. Perso je préfère un boonie hat à larges bord type chapeau de brousse.
  • Maillot de bain x 1
  • T-shirt séchage rapide x 2: les tops synthétiques fonctionnent bien.
  • sous-vêtement x 2 – synthétique ou merinos
  • Chemise à manches longues x1: chemise d’expédition à séchage rapide. Les Craghoppers sont un choix fiable, ou la gamme désert de chez Decathlon en version homme ou femme (mes préférées).
  • Pantalon x1: pantalon d’expédition / randonnée synthétique à séchage rapide, éventuellement convertible en short.
  • Des vêtements propres: Gardez une tenue propre dans un sac étanche pour le transfert retour. Une tenue légère, confortable, passe partout et peu encombrante.
  • Une shemag / cheche / foulard : en coton, c’est une bonne protection contre le soleil et nous passons lors de nos transferts dans des villes musulmanes c’est donc un bon moyen de couvrir épaules et décolleté pour les femmes. De plus c’est un accessoire pratique dans de nombreuses techniques de survie. Si vous souhaitez en acheter, nous pouvons organiser une commande à tout petit prix chez notre partenaire Raids Equipement
  • Veste légère imperméable: poncho, raincut. Pensez à regarder chez décathlon pour le raincut, pour les poncho optez plutôt pour le solognac mais un poncho militaire ou un poncho de trekking haut de gamme sera plus résistant. Attention au goretex qui peut être fragile et que vous pourrez abimer.
  • tongs / sandales : pour ma part vous le savez… j’ai choisi des crocs ! Je peux aller dans l’eau avec, me baigner, c’est hyper confort léger et cheap. Mais une paire de chaussons de plage / aquashoes sont aussi bien. Les tongs ont l’inconvénient de ne pouvoir être utilisées pour la nage.
  • Chaussures de marche, confortables, qui tiennent bien aux pieds : j’utilise mes lowa. Je les ai aux pieds lors des transferts. Si vous n’en avez pas je vous conseille les zephyr que vous pouvez trouver chez Terrang, des chaussons et hyper résistantes!
  • Bouteille d’eau – Nalgene ou similaire. Une large ouverture au sommet est préférable. Minimum 1L.
  • Lunettes de soleil: avec une protection UV adéquate. Les verres polarisés sont agréables ou photochromiques.
  • Kit hygiène: petit stick déodorant, dentifrice et brosse. Une savonette spéciale eau de mer peut etre agréable (vieux campeur) sinon le savon classique ne mousse pas dans l’eau de mer (prévoir un savon BIO).
  • Une tasse métallique : celle en inox à 4€ chez décathlon est très bien, mais pour pouvoir vous en servir de popote, une en titane de 750mL avec couvercle est un must have !
  • Sac à dos : il vous servira durant les transferts et pour stocker vos affaires sur l’ile. Si n’importe quel sac à dos de 40L ou + peut convenir, l’idéale est un sac ETANCHE type HPA dry bag molle 40.  En cas de transfert par marée basse, nous devrons peut être faire plusieurs dizaines (voir centaines) de mètres de marche dans l’eau avec nos sacs. Si vous n’avez pas de sac étanche, placez vos affaires à l’intérieur dans des sacs étanches type drybag ou ziplock.
  • Matériel photo / vidéo : vous êtes responsable de votre équipement et de sa protection. A minima, prévoyez un caisson étanche pour le protéger et pensez à la chaleur éprouvante pour les batteries.
  • Argent: Vous n’aurez pas besoin d’argent sur l’île, vous vous en serez douté. Durant les transferts, vos dépenses personnelles ne sont pas comprises, vous voudrez peut être avoir un peu de cash. A Singapour, il y a des distributeurs et la monnaie locale est le SGD / Singapour dollar (environ 1,6 SGD pour 1€), sur le reste de l’Indonésie vous devrez payer en rupiah (dollar indonésien, 1€ = 17 000 rupiah). Nous aurons accès à des distributeurs durant le transfert et le dernier soir autour de l’hôtel.
  • Masque et palmes de plongée: Facultatif, mais vous vous priveriez d’un spectacle incroyable. Si vous n’êtes pas spécialement bon en apnée, le masque easybreath de chez décathlon est génial.
  • De quoi prendre des notes : Prévoyez un carnet étanche dans ce cas type rite in rain avec un crayon à papier (commande possible à tout petit prix chez notre partenaire si vous le souhaitez)
  • Chargeur portable: pour les transferts. Une fois sur l’île, plus de recharge possible. Eventuellement un power bank si vous y tenez
  • Couteau : A lame fixe de minimum 10cm de lame, dans un étui offrant un bon maintien. Une machette également est possible mais pas nécessaire (une ou 2 pour le groupe peuvent suffire). Prévoyez une petite machette, les grandes lames sont sources de contrôle de douanes aux aéroports.
  • Matériel de pêche: Aucune obligation, mais si vous aimez pecher, prévoyez un petit kit minimaliste dans une pochette ou une boite.
  • Un hamac avec moustiquaire et tarp + système de suspension: je vous conseille le Amazonas si vous n’en avez pas. Ils font des kits complets à des prix imbattables pour la qualité : Amazonas Traveller set ou le mien (plus léger) : Amazonas adventure set
  • Un kit de survie : Dans une pochette, une trousse, une boite en alu, plastique… d’un volume maxi de 350mL. Je vous ferais des vidéos et un article pour vous aider à le concevoir. Le but c’est de couvrir les 5 besoins prioritaires dans ce kit. Imaginez le matériel dont vous aurez besoin, dont vous ne pourrez pas vous passer, et intégrer le à ce kit. Pour vous faire une idée, voici le kit avec lequel j’ai passé une semaine seule sur l’île avec Gérard, notre client beta testeur

    Je vous détaillerai son contenu dans un article, voici le contenant que j’utilise et vous conseille (en plus il vous servira de canne à pêche): Le tube de survie Paracorde et boussole
plongée chasse sous marine stage de survie
A quelques brassées du bord de la plage, une biodiversité et une richesse des fonds incroyable!

CONSEILS GENERAUX :

  • Votre équipement sera soumis à l’humidité, la chaleur, l’eau, le sel et le sable, qui s’imice partout. Prévoyez de bien caler votre matériel dans votre sac pour le protéger des chocs et à utiliser des pochettes étanches pour le protéger du sable.
  • Votre sac ne doit pas dépasser 12kg, sinon vous serez taxé à l’aéroport pour le surpoids. Vous pouvez prendre un bagage soute avec vous, avec vos papiers, un peu de lecture.
  • Si vous avez des envies spécifiques, besoins, ou autre, n’hésitez pas à en parler bien avant le départ, vous pourrez apporter des éléments de confort que vous redouteriez de perdre, nous verrons à quel moment ils vous seront remis (café, thé, cigarette, …)
  • Il existe 1h de décalage horaire entre Singapour et l’Indonésie.

L’ensemble du voyage est un voyage « de survie », c’est-à-dire que vous serez amené à vivre l’expérience parfois sans confort, dans des conditions potentiellement difficiles (chaleur, pluie continue possible même hors saison des pluies, faim…). La dernière nuit à l’hôtel vous permettra de dormir dans un lit confortable, de prendre une douche chaude, c’est un hôtel local au confort sommaire.
La difficulté du séjour dépend énormément des conditions climatiques: de 3.5/5 à 4/5, le niveau physique « sportif » général est moyen, l’engagement est essentiellement lié à la soif, à la tolérance à la chaleur, aux pluies psychologiquement épuisantes, à la présence d’insectes…

Pour les femmes, pensez à vous couvrir les épaules et le décolleté dans les petits villages de confession musulmane, la cheche fera parfaitement l’affaire.

 

ADMINISTRATIF :

Il vous faudra un passeport en cours de validité.
Aucun visa n’est nécessaire pour passer un séjour en Indonésie.
Aucun vaccin n’est obligatoire, cependant nous vous demanderons un certificat médical, profitez de votre visite médicale pour demander conseil à votre médecin sur les vaccins ou la prophylaxie.

trouver de l'eau pleine mer survie
Trouver de l’eau est un défi majeur ici… et une course contre la montre

SANTE :

Vous serez encadré par Eléonore, monitrice de survie et infirmière. N’hésitez pas à signaler tout antécédent médical ou toute inquiétude, vos allergies.
Pensez à prendre avec vous vos traitements médicaux habituels, aucune délivrance de médicament d’aucune sorte ne pourra être faite sur place sans avis médical (en clair : prenez votre paracétamol / anti inflammatoire entre autre)
La zone est indemne de palu.

préparer une expédition séjour survie clé en main stage de survie à l'étranger pas cher
Le transfert dans une zone aussi reculée fait parti intégrante de l’aventure

TARIFS :

Pour le séjour du 10 au 18 Novembre 2018  (vous serez automatiquement basculé sur le tarif le plus avantageux suivant le nombre d’inscrits):

  • A partir de (tout compris départ de Paris) : 2395€

Groupes constitués à partir de 4 personnes et jusqu’à 12 personnes, nous contacter pour un devis personnalisé avec vos dates souhaitées : à partir de 2395€/semaine.

Pensez à comparer nos tarifs : tout est compris depuis le départ de Paris !
Le matériel peut vous être loué, nous contacter au préalable.
Pour toute information / réservation: Contact

Inclus : 

  • Vols internationaux A/R Paris Singapour
  • Transferts Aéroport à Singapour, Tarempa, Tanah Merah, Tanjung Pinang et Matak en véhicule
  • Les ferry pour les transferts intérieurs
  • Vol intérieur A/R Tajung Pinang / Matak
  • Le speedboat privé pour nous déposer sur l’île avec 1 à 2 accompagnateurs
  • 9 Jours / 8 nuits, en bivouac dont 1 nuit à l’hotel local.
  • Stage de survie sur une île déserte.
  • Taxes Environnementales.
  • Assistance 24h/24.
  • 1 Nuit à l’hotel 2* (normes locales)
  • Repas sur l’île (en autonomie, les 1ers jours nous fournirons des fruits et du riz)
  • Le matériel de sécurité : téléphone sat, medikit
  • Donation à la fondation locale de protection de l’environnement de l’archipel

Non inclus : 

  •  Excédent bagages.
  • Assurances, nous pouvons contracter une très bonne assurance pour 3,5% du tarif total auprès de notre partenaire si vous n’en possédez pas.
  • Dépenses personnelles, pourboires.
  • Repas durant les transferts
stage de survie the island
un cocotier à la lueur du feu de camp