Stage de survie de Niveau 2 des 2-3-4 Février

Survivre à 3 jours en forêt en plein hiver avec comme seul matériel 1 tasse et un couteau, tel est le pari de notre stage de niveau 2.

Lors de ce stage encadré par Eléonore, Damien et Rémi, 9 courageux stagiaires sont venus mettre en pratique les techniques abordées au niveau 1, mais cette fois ci sans équipement! Le but c’est d’apprendre à s’adapter en utilisant les ressources naturelles pour créer des alternatives au matériel, et de s’alimenter et s’hydrater en autonomie totale… pas évident en début février.

matériel de survie équipement stage niveau 2, tasse et couteau de survie préparation expédition

Après une marche de nuit soutenue mettant en évidence toutes les difficultés de l’orientation nocturne nécessaire à certains biotopes, nous sommes arrivés à notre première zone de bivouac. La nuit fut brève compte tenu de la neige tombant par intermittence et des conditions très fraiches… dormir sans duvet et sans tarp ne s’improvise pas.

stage survie niveau 2 avancé préparation tour du monde préparer randonnée hiver survivre neige devenir moniteur de survie

La deuxième journée fut l’occasion de nous réapprovisionner en eau, de trouver le peu de nourriture disponible à cette saison, et de revoir les techniques déjà abordées en niveau 1: se protéger du froid, les premiers secours sans matériel, filtrer de l’eau, démarrer un feu, retrouver le nord sans boussole, fabrication de certains pièges…

franchissement escalade survie fabrication échelle de corde BPJEPS stagiaire retex stage survie
Les magnifiques falaises calcaires furent l’occasion pour tous de s’essayer à quelques techniques de franchissement en mode « dégradé » , assuré par Damien: fabrication d’une échelle de corde, tyrolienne de franchissement pour traverser un cours d’eau, rappel des noeuds les plus utilisés en franchissement.

damien lecouvey franchissement échelle de corde stage de survie avec stagiaire sécurité assuré

La journée avançant nous préparons tous notre camps: par trinôme, fabrication de réflecteur et matelas de mousse, avec un bon feu à l’intérieur. La fatigue et la faim se font ressentir. La soirée sera l’occasion de débats culinaires (quand on a faim…), de deal de chatons (… de noisetier!), de partage d’expérience et de récits d’aventures. La nuit sera froide: -5°C, neige et pluie en alternance, les feux sont entretenus toute la nuit dans les abris de groupe.

abri de groupe survie bushcraft sans matériel survivre avec un couteau dépassement de soi

La dernière journée sera l’occasion d’aborder les derniers modules avant un débrief autour d’un buffet improvisé bien mérité.

démarrer un feu au firesteel conditions de survie démarrer feu sans matériel sous la pluie

Pari tenu pour nos 9 stagiaires qui ont survécu avec un mental d’acier et une bonne humeur à toute épreuve!! Un réel plaisir de partager ces quelques jours en votre compagnie. Vous pouvez être fiers de vous, parce qu’avec 40km dans les jambes, du dénivelé, très peu à manger, des températures difficiles et des nuits courtes, vous avez gardé le moral et l’envie jusqu’au bout, alors un très grand BRAVO à tous!

eleonore wild rémi camu aventurier premiers secours modules survie donner cours survie milieu éloigné

Et comme ceux qui en parlent le mieux ce sont les principaux intéressés, voilà quelques extraits de leurs avis:

Sylvain:
« Voilà ce que j’ai dis à mes élèves aujourd’hui :
J’ai eu ce week-end, l’immense honneur de rencontrer des aventuriers, des Hommes, (dont Eléonore fait parti bien sûr, j’ai mis une majuscule) exceptionnels, abordables, simples et plein d’humour. Experts dans leur domaine. Et remarquable par les valeurs qu’ils transmettent.
Ps : Vous faites parti des gens que l’on nomme des « Mentors », inspirants motivants et avec qui l’on voudrait passer tout son temps. J’ai passé un week-end inoubliable, de solidarité, de partage, d’entraide, de tolérance, d’apprentissage.
Je n’ai qu’un seul regret, c’est que ce n’ait duré qu’un week-end.  Merci. »

Matthias P.:
« enchanté par l’expérience du stage de niveau 1 je n’ai pas hésité dès l’annonce du stage de niveau 2, surtout en pleine période hivernale ! J’ai pu mesurer ma résistance mentale et physique face aux nuits glacées sans duvet, ni tente et sans nourriture. Mais encore une fois, les conseils et techniques de l’équipe (comme la construction de réflecteurs de chaleur) permettent de gérer au mieux les conditions. Je me sens désormais prêt à partir seul à l’aventure ! »
Matthias B:
« Un super week-end à refaire, les formateurs sont au top, très humbles et très pédagogues, se sont vraiment des personnes passionnantes qui ont un vécu impressionnant et qui vous apprendrons plus encore que ce que vous pouvez espérer, je recommande vivement time on target pour de supers moments, même si se n’est pas facile du tout on ne regrette pas au final !! Des personnes en or qui méritent d’être connus !!! Merci à tous sincèrement »
Merci de nous suivre:
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram